Entrevue Kingdown Street - 31 janvier 2022

Entrevue Coup de cœur avec le duo Kingdow Street

En décembre dernier, j’avais rendez-vous avec Paméla Lajoie et Patrick Donovan au Eco café. Comme la pandémie ne nous a pas lâché et que les salles de spectacles ont encore une fois fermées, j’ai décidé de tout mettre sur le neutre et d’attendre en 2022 pour vous les présenter.

Même dans la soixantaine, ca arrive quelquefois qu’on tombe littéralement sous le charme d’une voix, d’une chanson, d’une musique ou d’une personne. Dans mon cas, c’est avec l​'œuvre ​du ​duo électro-pop de Québec Kingdown Street. Deux jeunes passionnés, talentueux, hyper sympathiques qui font de la bonne musique et des textes qui veulent dire quelque chose.

Patrick a grandi à Limoilou, il est un touche- à- tout de la musique. Très tôt, il a commencé à jouer de la guitare. Paméla est originaire de St-Eustache, elle aussi, très jeune la musique lui coulait dans le sang.  En 2007, elle a enregistré son premier album 120 milles à l’heure.

Les deux artistes se sont rencontrés lors d’un projet de collaboration et tout de suite la magie s’est installée autant professionnellement, que​ ​amoureusement. Marié depuis 2014, c’est un couple uni à la vie comme à la scène.  C’est à Château Richer dans leur maison où est installé leur studio que les deux passionnés créent et font grandir leurs projets musicaux et ça donne des résultats incroyables.

L : Quel a été votre processus de création concernant votre premier album?

PAM : Nous n’avons pas de recette ou de formule gagnante. On y va avec l’inspiration du moment et on ne se met pas de limite. Si j’ai une idée de mélodie, je vais la concrétiser et souvent Pat va embarquer et les paroles vont suivre. Quelque fois ça arrive que la chanson est super bonne mais qu'elle ne va pas avec Kingdown Street donc on va la proposer à d’autres artistes. À noter que le duo a coécrit le succès Figé dans le temps de Ludovick Bourgeois

PAT : C’est ce qui est arrivé pour notre premier album. On a dû choisir dans notre répertoire car nous avions beaucoup de chansons

L : Ça veut donc dire que vous en avez assez pour enregistrer un deuxième album?

PAT : Oh! Oui, c'est certain.

L : Quelle a été la première chanson que vous avez composée?

PAM : Slowly Dancing mais elle n’est pas sur l’album.

PAT : C’est le premier extrait qu’on a sorti en radio mais après ce fût Love à donner

L : Pourquoi de la pop- électro?

PAT : À vrai dire, nous avons exploré beaucoup de choses avant la création, avant de trouver notre son et la pop-électro est venue naturellement. Nous sommes des gens festifs, on veut que le monde puisse danser. La pop-électro c’est une musique qui coïncide avec notre énergie sur scène.

PAM : Je rajouterai qu’on est très actifs même dans la vie de tous les jours, il faut que ça bouge alors ça nous représente assez bien au niveau de la sonorité.

L : Lequel de vous deux pousse toujours plus?

PAT : Ça c’est un des avantages de faire ça en couple. Quelquefois, il y en a un qui est plus down que l’autre surtout avec la pandémie alors l’autre l’encourage.  

L : Pour avoir écouté votre album que j’adore en passant, vous passez toujours un message pour que la personne se l’approprie, est-ce que c’est voulu?

PAM : Oui, tu as raison. En général nos chansons parlent d’amour, de la réalité des réseaux sociaux, se comparer, vouloir être parfait, alors nous on essaie d’envoyer des messages positifs en disant oui, il y a les réseaux sociaux mais trop souvent ce que les gens montrent ce sont toujours le beau côté des choses et ​malheureusement ​ce n’est pas toujours la réalité.

PAT : Nous ce qu’on veut montrer aux gens c’est qu’il faut revenir à la base car avec les réseaux sociaux à un moment donné on perd le fil et le superficiel embarque. Il faut être bien soi-même et être bien entouré.  

L : Vous réalisez aussi vos clip​s​ ?

PAM : Oui, depuis qu’on travaille ensemble on fait tout à 100% nous-mêmes.  ​On travaille nos concepts de clip, ça c’est vraiment important pour nous que ça reste à l’interne. Tout ce qui est production et création, on désire que ça reste dans notre cour.

PAT : Il faut que ça nous représente le plus possible. Tu sais Lyne, Picasso ne ​faisait pas juste les lignes et quelqu’un d’autre v​enait ajouter de la couleur dessus, alors pour nous c’est la même chose. Notre création part toujours d’une vision à nous, alors si quelqu’un d’autre viendrait y mettre sa touche ça dénaturerait ce à quoi on a pensé.

PAM : Quand on écrit une chanson, souvent on a des images en tête et on y voit aussi le clip.

L : Est-ce que ça arrive que vous ne soyez pas d’accord?

PAT : C’est très rare, en fait ce n’est jamais arrivé que nous fassions quelque chose que l’autre n’était pas d’accord.  Artistiquement nous avons la même vision, c’est pour ça que Kingdown Street est né.

L : Vous avez signé avec Sony pour l’Europe

PAM : Oui, il y avait des projets mais à cause de la pandémie tout est sur le neutre mais ça sera à suivre car Love à donner est sorti en Europe.

L : Parlez-moi de la chanson Je ne veux que toi, que j’adore

PAM : On a créé la chanson l’année dernière, nous l’avions sorti 5 jours avant Noël donc elle n’avait pas joué longtemps. Cette année on l’a proposé à TVA et elle joue en boucle parmi les tubes de Noël. Nous sommes bien fiers.

PAT : En plus Noël c’est notre fête préférée. On ​redevient des enfants. On ​écoute les grands classiques de Noël et ​les albums de Ginette Reno.

L : Vous oscillez entre le français et l’anglais et ça moi j’adore, comment vous est venu l’idée?

PAM : Comme on ne se met pas de limite quelquefois les sonorités sortent plus anglophone et d’autres fois c’est francophone. On essaie de faire un mélange tout en demeurant authentique et de garder notre idée de base.

PAT : Aussi, ça permet aux gens qui normalement écoutent seulement de la musique en anglais d’en écouter en français et vice versa. Ça nous permet d’aller chercher un plus grand public.

L : Vous devez avoir hâte de performer sur scène?

PAM : Oh que oui, les gens vont avoir du plaisir et nous aussi, ça c’est certain

L’album Love à donner est disponible dès maintenant sur toutes les plateformes numériques et en magasin! https://ste-4.lnk.to/KingdomStreet_LAD

Tout comme moi, vous aurez assurément un gros coup de cœur​, Kingdown Street à découvrir!

Mes coups de cœur

Love à donner

Feu de paille

Je ne veux que toi

Je t’ammène avec moi

Vous pouvez suivre Kindown Street sur Facebook

https://www.facebook.com/Kingdomstreetmusic

Lyne LaRoche




Meilleur pâtissier - 19 janvier 2022

Meilleur pâtissier du Québec : Miam!

Présenté sur la nouvelle plateforme VRAI

Joel Legendre et Marie-Ève Janvier animeront la toute première adaptation québécoise de la série The Great British Bake Off, Meilleur pâtissier du Québec. Ayant obtenu un succès planétaire dans 37 pays, la série mettra en vedette dix pâtissiers amateurs passionnés qui s’affronteront dans une compétition culinaire axée sur la pâtisserie.

À chaque émission, ils devront relever trois défis en testant tous les aspects de leurs compétences en pâtisserie. Lors de chaque épisode, les juges Gaël Vidricaire, propriétaire de la pâtisserie qui porte son nom sur la rue Crémazie à Québec et Joël Lahon, chef pâtissier depuis 2014 au Château Frontenac, goûteront les pâtisseries et ils émettront leurs commentaires. À la toute fin, ils auront la tâche de décider quel participant devra quitter l’aventure.

photo officielle LMPDQ_officielle_bertrandexertier .

C’est sous un grand et magnifique chapiteau à Mouton Village situé à Saint-Charles-sur-Richelieu que les participants donneront assurément le goût aux spectateurs de cuisiner des biscuits, des tartes, des beignes, des gâteaux...je vous mets au défi après avoir visionné l’émission.

Les deux complices Marie-Ève et Joël prendront plaisir à encourager les participants en dégustant toutes les pâtisseries. Comme ils sont très gourmands, ça sera plutôt un délice qu’un supplice pour eux ayant aussi la dent sucrée. Laissez-moi vous dire que pour avoir visionné les deux premiers épisodes que Marie-Ève est dure à battre. Elle est comme un enfant dans un magasin de jouets. Par contre le plus difficile pour les deux animateurs sera d’annoncer en alternance la mauvaise nouvelle à celui ou celle qui sera évincé.

La grande finale opposera les trois participants restants qui donneront tout ce qu’ils ont pour remporter le titre de Meilleur pâtissier du Québec et publier son livre de recette.

Les huit épisodes du Meilleur pâtissier du Québec seront disponibles au visionnage chaque mardi à raison de deux épisodes par semaine.  Vous pouvez dès maintenant visionner les deux premiers qui sont déjà en ligne sur la nouvelle plateforme par abonnement VRAI de Vidéotron.

Lyne LaRoche




PAS UNE DE PLUS - 17 janvier 2022

Pas une de plus

Tu mérites d’être dans une relation sécuritaire

 de te sentir toi-même et de pouvoir t’épanouir.

Prend le temps au moins de l’écouter

 

Dès le mercredi 26 janvier prochain, ICI RDI présentera la nouvelle docu-série Pas une de plus. Réalisée par Ève Lamont et produite par KOTV, la série documentaire proposera 8 épisodes de 30 minutes.

 Cette série vous touchera au plus haut point. Elle pose un regard inédit sur le phénomène de la violence conjugale grâce à une immersion dans l’univers des maisons d’aide et d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale.

Le courage qu’ont les femmes qui prennent la décision d’aller chercher de l’aide, vous montrera à quel point les conséquences des actes de violence conjugale sur les victimes sont importantes et qu'aucune personne qui les subit ne choisit ou ne mérite de telles agressions.

Trop souvent quand on pense à la violence conjugale on pense tout de suite aux coups. Mais la violence conjugale se manifeste de plusieurs façons : les menaces, les insultes, les reproches, le contrôle sur vos allées et venues, la personne vous rend responsable de sa mauvaise humeur, elle s’attaque à votre apparence, à votre intelligence, vous isole, vous force à avoir des contacts sexuels, je pourrais continuer longtemps comme ça. On en vient à ne plus avoir d’estime de soi, on marche toujours sur des œufs frais, on essaie d’éteindre les feux, on a peur, puis à un moment donné, on en a assez.

Souvent la famille, les amis, les collègues de travail ne se doutent de rien. On est embarqué dans un cercle vicieux et on se demande comment on va faire pour s’en sortir. On s’est fait une idée de ce que sont les centres d'hébergement, mais on ne sait pas, on se sait plus.

Les femmes victimes de violence conjugale ne sont pas seulement des femmes qui viennent de milieux défavorisés car plusieurs d’entre elles ont fait de grandes études et même souvent ce sont des femmes de carrière. La violence conjugale touche tout le monde. On ne sait jamais quand ce sera notre tour. Ça commence tranquillement, jusqu’au jour où on doit prendre une décision.

Pas une de plus mettra aussi en lumière le travail des intervenantes. Mélanie et Georgia vous démontreront à quel point le respect et l’écoute sont la base de tout. Par la suite, leur rôle sera d’informer les victimes et de leur donner de bons outils afin de les sensibiliser au fait qu’il est possible de s’en sortir même si le trajet est long et quelquefois parsemé d’embûches.

Pas une de plus frappe au cœur d’une réalité qui dérange, à voir le mercredi à 20h sur ICI RDI. Les deux premiers épisodes seront diffusés le 26 janvier et les six suivants à raison d’un par semaine.

Lyne LaRoche




Star Académie - 14 janvier 2022

photo_ericmyre

Le retour de Star Académie

dans le Manoir Maplewood de Waterloo

C’est dimanche  que sera présenté le premier gala de Star Académie de la saison 2022 sur les ondes de TVA. Jeudi, lors d’une conférence de presse virtuelle, les grandes lignes de ce qui nous attend ont été dévoilées.

Tout d’abord l’animation des variétés a été confiée à l'auteur-compositeur-interprète Marc Dupré. Ce sera pour lui un nouveau défi.  Aujourd’hui on le sentait fébrile mais je suis certaine qu’il s’installera aux commandes avec brio très vite.   

« Les Académiciens seront filmés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et les abonnés d’Helix et de Vidéotron mobile y auront accès en tout temps sur le web. Les caméras seront partout, il y en aura dans les autobus mais aussi dans les studios Mels lors des répétitions » précise Jean-Philippe Dion Producteur exécutif.

Nous avons eu la chance d’entendre la chanson thème qui a été composée par l’auteure-compositrice-interprète Laurence Nerbonne. C’est une chanson qui se veut rassembleuse et tout comme moi, vous aurez un véritable coup de cœur.

Il y aura aussi comme nouveauté un segment appelé La demande spéciale pour le public qui aura un rôle à jouer lors des diffusions du dimanche soir.

Les téléspectateurs auront la chance de choisir une personne spéciale pour eux, une personne qu’ils affectionnent particulièrement. Ça pourra être un membre de leur famille, un ami(e), un patron, une collègue de travail et ils devront indiquer pourquoi cette personne est si importante pour eux. Ils décideront de la chanson qu’ils veulent lui dédier. Lors du variété du dimanche soir, les Académiciens interpréteront la chanson pour la personne concernée et ce sera toute une surprise pour elle.

Les demandes se feront au www.demandespeciales@staracademie.ca

Les Académiciens pourront profiter des connaissances du corps professoral qui sera composé de Louis-Jean Cormier, Vincent Vallières, le rappeur Fouki, Ariane Moffat, Serge Denoncourt, Lydia Bouchard sans oublier Gregory Charles, Guylaine Tremblay et notre charmante directrice de l’Académie Lara Fabian.

Chaque semaine un humoriste viendra détendre l’atmosphère pour ceux et celles qui seront en danger. Pierre-Yves Roy-Desmarais, Roxane Bruneau, Ariel Charest, Patrick Groulx, P-A. Méthot et Dominic Paquet amèneront chacun à leur manière un peu de piquant.

Pour le premier variété le 16 janvier, l’invité spécial sera nul autre que Daniel Bélanger. Dans les semaines à venir Julien Clerc, Mitsou, Alessia Cara, Milky Chance, Simple Plan, Eddy de Pretto et plusieurs autres grands noms donneront la chance aux Académiciens de performer lors des numéros spécialement conçus pour les galas de Star Académie.

En plus d’avoir la chance de côtoyer une panoplie d’artistes aux multiples talents et de chanter sur la plus grande scène de la télévision, c‘est plus de 325 000$ en prix qui seront offerts aux Académiciens donc une bourse individuelle de 10 000$ à chacun d’eux. D’autres surprises s’ajouteront durant la saison.

« Pour le moment, ce sera présenté dans un studio sans public, pandémie oblige, mais dès que nous aurons le GO, on va remplir ça vite car les gradins ne sont pas bien loin. » Denis Dubois, vice-président Contenus originaux chez Québécor Contenu

Alors c’est un rendez-vous dimanche le 16 janvier sur les ondes de TVA à 19 heures

Lyne LaRoche

 




CULTURAMA - 13 janvier 2022

@Charles Mercier

De la cu​l​ture sous toutes ses formes​ avec Chantal Lamarre​

Dès le 14 janvier sur les ondes d’ICI ARTV, Chantal Lamarre sera à la barre de la toute nouvelle émission Culturama. Le nouveau magazine décortiquera la culture qui se fait ici et ailleurs sous toutes ses formes. C’est une offre complètement rafraîchissante qui prend une thématique et qui la creuse en présentant l’essentiel.

10 épisodes seront présentés les vendredis à 20 heures. Plusieurs thèmes seront abordés dont :  Les fesses, la mer, les portes, la lune, le bleu, les cowboys, le kitsch…

Cette semaine, j’ai eu la chance de visionner la première émission dont la thématique était Les méchants. Et ça promet.

Chaque semaine, se relaieront un trio d’artistes de différentes disciplines qui échangeront leurs commentaires et leur vision des différents phénomènes et des thèmes abordés. Un panel de gens issus du grand public filmés devant leur écran à la maison apparaîtront à plusieurs reprises dans l’émission.

« Ils auront la permission de dire: "ça, j’aime moins ça, ça, je connais moins ça", et de défendre un autre point de vue à propos du sujet » précise Chantal Lamarre.

Voici quelques noms d'artistes que vous aurez l'occasion de voir soit l'actrice Émilie Bibeau, la danseuse et chorégraphe Mélanie Demers, la dramaturge Rébecca Déraspe, l’autrice Fanny Britt, l'humoriste Laurent Paquin, les hommes de théâtre Mathieu Quesnel et Olivier Kemeid, l’écrivain Guillaume Corbeil pour ne nommer que ceux -ci.

Partir une émission, c’est une grosse affaire...comme le dit en souriant l’animatrice. Avec l’audace, le charisme, l’humour et la répartie qu’on lui connaît, c’est certain que cette émission saura plaire aux gens de tous âges. Son but, elle souhaite que Culturama nous aide à se coucher moins niaiseux​, à redécouvrir des œuvres classiques ou modernes mais surtout que ce soit un bon divertissement!

Ne manquez pas la première émission vendredi, le 14 janvier à 20h sur les ondes d’ICI ARTV

Lyne LaRoche




District 31 - 11 janvier 2022

Un énorme deuil pour le public québécois

District 31 se terminera le 21 avril prochain.

Depuis septembre 2016, nous sommes rivés devant nos écrans du lundi au jeudi sur ICI Télé pour écouter les intrigues policières de Luc Dionne. Si tout le monde n’était pas au rendez-vous au début de District 31, grâce aux commentaires plus que positifs de tous ceux qui sont devenus accros (comme moi-même) plusieurs ont visionné les saisons précédentes afin de se mettre à jour.

C’est plus de 1,5 millions de Québécois qui ont appris à aimer le commandant Chiasson, Patrick, Florence, Noélie, Da-Xia, Sonia, Jean et Bruno sans oublier notre Gabrielle qui s’en ai allée et notre Poupou national qui a rendu l’âme.

Aujourd’hui, la nouvelle est tombée. Après six ans de quotidienne à 4800 pages par année c’est le 21 avril prochain soit la 720è épisode que Luc Dionne conclura cette grande histoire de la télé qu’est District 31. Il lui reste encore 36 épisodes à écrire et même s’il a l’impression d’être allé au bout de cette histoire, quand il nous l’a annoncé aujourd’hui durant la conférence de presse, ses yeux étaient brillants et il nous a confirmé qu’il avait encore la passion.

 « Je suis rendu à 61 ans, j’ai de la misère à marcher, une quotidienne c’est très exigeant. Il y a aussi la mort de Jean-Marc Vallée qui m’a donné un coup. J’ai réalisé qu’à un moment donné il faut s’occuper de soi et de sa famille. » Les producteurs Michel Trudeau, Fabienne Larouche ainsi que les gens de Radio-Canada n’avaient que de bons mots pour Luc.

« M’étant moi-même pliée à cette discipline exigeante, je sais à quel point l’écriture d’une dramatique quotidienne monopolise toute notre existence. Nous sommes très reconnaissants envers Luc a ajouté Fabienne Larouche »

Pour nous les fans, le décompte commence aujourd’hui.  C’est comme si on venait d’apprendre qu’on va perdre des personnes qui nous sont chères. C’est comme s’il n’y avait pas de vaccin efficace qui pourrait continuer de les faire vivre comme avant, comme au bon vieux temps.

Selon Luc, District 31 a été pour lui le plus grand défi de sa carrière en tant qu’auteur.

Soyez sans crainte, il ne prend pas sa retraite. Il va s’accorder quelques vacances plus que méritées avant d’écrire une nouvelle série annuelle de 24 épisodes intitulée « DPCP » Un mot qui est maintenant familier pour nous les futurs endeuillés.

Merci Luc d’avoir été quelqu'un sur qui nous avons pu compter durant toutes ces années. Vos histoires, vos intrigues et vos personnages nous ont aidé à traverser une grande crise qui n’en finit pas de finir. Je suis certaine que d’ici la toute fin, vous nous réservez encore plusieurs surprises.

Le 21 avril, une larme va s’écouler au coin de l’œil de plus 1,5 millions de Québécois, ça sera le plus long merci qui jaillira du fond de leur cœur.

On reconnaît une œuvre à son auteur et un génie à son créateur, merci encore Luc Dionne

Lyne LaRoche