Sous les glaces - 11 février 2022

Sous les glaces arctiques

Retenez votre souffle

Faire de la plongée sous-marine est une expérience que plusieurs adeptes de sports nautiques peuvent vivre. Plonger dans des eaux glacées est réservé à très peu de personnes aguerries.  Plonger dans les eaux glacées pour nager à proximité des ours polaires n’est accessible que par une dizaine de personnes dans le monde. C’est pourtant le privilège que nous avons eu. Du moins, virtuellement.

Quel bonheur de partager ces moments exceptionnels en compagnie du Madelinot Mario Cyr lors de l’Exposition Sous les glaces arctiques, présentée au Centre des congrès de Québec.

Mario Cyr est une sommité mondiale du cinéma et du documentaire animalier. Il a participé à plus de 150 productions en tant que cinéaste sous-marin pour le compte d’entreprises très prestigieuses. Depuis les eaux entourant ses iles natales, sa passion pour la vie océanique l’a conduit à plonger dans les bleues étendues à travers le monde. C’est plus de 12 000 plongées au cours des 45 dernières années qui lui ont permis d’observer l’évolution du monde marin, de sa faune et de notre planète.

Les premiers pas dans la salle d’exposition nous permettent de fouler le sol du rudimentaire camp de base, situé à six heures de motoneige du village le plus proche, là où aucune communication n’est possible.

 

Les différentes stations nous proposent des images à couper le souffle. De courts films, narrés par Cyr, nous expliquent les particularités de certaines plongées et des dangers qui s’y rattachent.  Une spectaculaire projection 360o nous transporte en plein cœur de l’arctique. La musique de Jean-Michel Blais vient ajouter encore plus de douceur à ce sublime spectacle qui s’offrent tant aux adultes qu’à un jeune public.

Vous serez transportés dans l’univers des narvals, des morses et des ours polaires. Dans ces territoires hostiles et tellement lointains qui disparaissent rapidement à cause des changements climatiques, vous aurez la chance d’observer des micro-organismes comme l’ange de mer, un petit mollusque hermaphrodite sans carapace, reproduit par la magie d’un spectaculaire hologramme.

Loin d’être moralisatrice, cette exposition réalisée par le Cirque Éloize nous fait prendre conscience que cette beauté exceptionnelle est un écosystème fragile en péril.

Un coin de notre pays que vous méritez de voir.

Sous les glaces arctiques avec Mario Cyr est présentée au Centre des congrès de Québec jusqu’au 13 mars 2022.

Pour plus d’information et pour réserver vos billets, consultez le soulesglacesarctiques.com.

Claude Gignac




Entrevue Yannick Bissonnette - 11 février 2022

Vous n’avez encore rien vu!

Cette semaine, lors du deuxième variété de Star Académie, trois candidats devront défendre leur place dont Yannick Bissonnette Powell de Beauport.

Selon les coachs, Yannick doit avoir plus confiance en lui, il faut qu’il voie lui-même ce que le grand public voit en lui. Dimanche, il ira au plus profond de lui-même en interprétant la chanson qu’il a choisi.  Sa voix puissante remplie d’émotion démontrera assurément qu’il a sa place à l’Académie et qu’il est là pour y rester.

Cette semaine, j’ai piqué une jasette avec la maman de Yannick, Marthe Bissonnette.

L : Bonjour Marthe comment allez-vous?

M : Ça va bien, un peu nerveuse, j’ai de grosses émotions

L : D’emblée, j’aimerais savoir quelle a été votre réaction les premières fois que vous l’avez entendu chanter?

M : Yannick chante depuis qu’il est tout petit mais il chantait pour lui-même. Nous l’entendions chanter dans la douche et quand j’allais le reconduire à la garderie on chantait dans l’auto. Moi, j’ai toujours chanté dans une chorale et je lui disais toujours qu’il avait une voix spéciale et chaude. Comme je suis sa mère, il me disait que j’avais un parti pris.

L : Donc la musique a toujours fait partie de votre famille?

M : Oui, mon père a toujours dansé, chanté, il jouait de l’accordéon.

L : Quelle a été votre réaction quand Yannick vous a dit qu’il avait fait les auditions de Star Ac?

M : J’étais tellement contente, je lui ai dit, vas-y tu vas voir, il n’y a pas juste moi qui va te dire que tu as du talent.

L : Avez-vous l’impression que cette semaine, il déploie ses ailes?

M : Ce que les coachs lui ont dit, je pense que c’est le coup de pied que ça lui prenait pour ouvrir la machine. Ça lui a fait du bien, il prend de plus en plus sa place.

L : Est-ce qu’il vous surprend?

M : Oui, quand on est une personne introvertie, de vivre 24 sur 24 sous les projecteurs des caméras, en gang, être toujours scruté ce n’est pas facile. Je suis vraiment très très fière de lui.

L : Vous permettez-vous de le critique​r quelque fois?

M : Certainement.

L : Le Yannick qu’on voit à la télé​,​ est-ce le même dans la vie de tous les jours?

M : Oui, vous n’avez rien vu encore.  Yannick, il ne joue pas de jeu. Plus il va devenir à l’aise, plus il va être drôle, plus il va être rassembleur. Il va se transformer comme un papillon.

L :  Cette semaine, quand vous l’avez vu avec Guylaine Tremblay, en tant que mère vous deviez avoir le goût de le prendre dans vos bras?

M : Mets-en, comme je le connais, je sais que c’est la pression qui est tombée. Il a laissé aller tout ce qu’il avait accumulé et je me suis dit que ça allait l’aider. Pour un cœur de mère qui est loin ça n’était pas facile, j’aurais eu le goût de lui faire un gros câlin. Je trouve que Guylaine Tremblay nous a bien remplacé.

L : Si vous aviez un souhait pour Yannick mis à part qu’il reste encore longtemps à l’Académie ce serait quoi?

M : Ce serait qu’il se voit comme nous on le voit. J’aimerais qu’il comprenne tout ce qu’il peut dégager autour de lui et qu’il reste lui-même.

L : Pour que les gens votent pour lui, qu'aimeriez-vous leur dire?

M : Votez avec votre cœur, votez pour Yannick car vous allez le voir se transformer, vous n’avez encore rien vu.

Ne manquez pas le deuxième variété de Star Académie ce dimanche sur les ondes de TVA à 19 heures.

Lyne LaRoche