Mariana Mazza - 29 avril 2022

Avec Impolie

Au yabe… le Politically correct

Ce soir avait lieu la première du nouveau one-woman-show de Mariana Mazza Impolie (Pardonne-moi, si je t’aime) à la salle Albert Rousseau.

Arborant un ensemble de satin rouge, la flamboyante Mariana a d’emblée averti son public « Avec l’année de marde qu’on a eu, ce soir on va l’étaler comme il faut »

Avec Mariana, pas de demi-mesure. Elle ose, elle sacre, elle surprend et elle crée des malaises. Le fil conducteur de son show est l’acceptation de soi-même. Elle nous parle de son nombril, de ses bourrelets, de la masturbation, de sa visite aux danseuses, de l’égalité entre les hommes et les femmes qui n’est pas nécessaire à 100%, de la communauté LGBTQ et de ceux qui lui ont dit ‘’Sois toi-même mais pas trop’’

Son autodérision et son sens de la répartie font d’elle une vraie bête de scène. Baveuse comme pas une, elle lance une bombe, on se sent secoué mais avec sa face de petite pas fine, elle la désamorce presque tout de suite et on lui pardonne tout. Ne croyez surtout pas, qu’elle s’excuse après un gag de caca ou de la banane qui rentre moins bien si elle est trop mûre, non, elle n’a aucun filtre et elle assume tout ce qu’elle dit. Ses propos sont crus, elle provoque mais rien n’est jamais vraiment méchant car tout est dit avec humour, un humour décapant. Un humour qui fait du bien, surtout en cette ère ou on doit faire attention à tout ce qu’on dit.

À plusieurs reprises durant le spectacle elle parle de sa maman, c’est touchant et hilarant. Elle nous raconte que pour les 60 ans de sa mère, elle lui a offert comme cadeau un voyage en Europe mère et fille. Ses anecdotes sont vraiment drôles. On comprend vite que tel mère tel fille.

Le tout se fait dans un décor simple et une mise en scène efficace.

 « Si tu aimes Mariana, si tu aimes ça te sentir défriser d’aplomb, ben, vas t’acheter des tickets, pour voir son show tu vas passer un sacré bon moment. Mais si tu ne l’aimes pas, puis qu’en plus t’es une madame prout prout, ben passe ton tour.  

Bilan

Tu veux RIRE de bon cœur, RIRE aux larmes, RIRE comme un fou, RIRE aux éclats, ben avec Mariana c’est ça, pour RIRE tu vas RIRE!  Cependant je dois t’avertir, ça se peut fort bien que tu passes dans le tordeur pis que tes Rires soient jaunes!

En tout cas, moi, j’ai beaucoup, beaucoup ri !

PREMIÈRE PARTIE

La première partie était assurée par Jo Cormier. Il a bien préparé la foule avec ses interrogations sur l’émission Fort Boyard.  Il est présentement en rodage pour son premier one man show Animal

Mariana Mazza sillonnera les routes du Québec pour présenter Impolie (Pardonne-moi, si je t’aime)

Pour connaître toutes les dates visitez :

www.mariananmazza.com

www.jocormier.ca

Lyne LaRoche




Eiffel - 29 avril 2022

 

Eiffel

La tour et l’Amour

En salle dès le 29 avril

Réalisé par Martin Bourboulon, le film Eiffel est d’une durée de 109 minutes.

On y retrouve le casting suivant : Romain Duris, Emma Mackey, Pierre Deladonchamps, Armande Boulanger, Andranic Manet, Philippe Hérisson, Alexandre Steiger.

Synopsis

Venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu'il crée quelque chose de spectaculaire pour l'Exposition Universelle de 1889 à Paris, mais Eiffel ne s'intéresse qu'au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu'il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l'inspire à changer l'horizon de Paris pour toujours.

Ma critique

Un drame romantique habilement réalisé mais qui néglige le sujet.

Les critiques

Ni biopic, ni documentaire, Eiffel est avant tout une comédie romantique assumée qui décevra les amateurs de prouesses techniques, mais réjouira les aficionados d’aubades enflammées.

Claudine Levanneur

Raconter la naissance d'un mythe national à travers un drame amoureux : c'est le pari fait par cette production, calibrée mais élégante, avec un Romain Duris plein d'énergie.

Emily Barnett

Lyne Laroche




Simon Delisle - 28 avril 2022

L'humoriste Simon Delisle

Drôle et Invincible

Ce soir, au Théâtre Petit Champlain avait lieu la première médiatique du premier one-man show de l’humoriste Simon Delisle.

Visiblement très heureux de pouvoir enfin le présenter, d’emblée il a lancé « Enfin, 12 ans que j’attend de sortir mon premier one-man-show puis je le fais pendant la 6e vague, début de 3e guerre mondiale, c’est tout un timing » Pas besoin de vous dire que déjà, il venait de donner le ton à la soirée.

Après avoir écrit pour plusieurs humoristes et reconnu pour avoir participé à plusieurs projets dont : Mariana Mazza, Dominic et Martin, Guillaume Pineault... ce soir enfin, le show Invincible prenait vie.

Invincible pour celui qui est atteint d’une maladie rare, la polyendocrinopathie qui le prive de ses cheveux en plus du diabète de type 1, on peut dire que ce titre lui va parfaitement bien car rien ne l’arrête. Bien au contraire, soufflé par la passion de son métier, sur scène, il apporte une couleur particulière. On a du plaisir à faire la rencontre de cette bibitte de l’humour qui apprécie la vie au plus haut point.

Charismatique et drôle à souhait, avec comme seul décor, un tabouret et une bouteille d’eau, Il nous offre un spectacle d’une heure trente sans pause.  Pas besoin de plus pour lui, car il réussit à chacun de ses numéros à nourrir notre imaginaire. Jumelez son énergie contagieuse, ses sujets forts variés, sa répartie et son talent inné de raconteur et ça donne Invincible, un maudit bon show!

Quelqu’un a déjà dit ‘’ Si vous ne pouvez pas raconter, vous ne pourrez pas vendre’’ Assurément Simon Delisle va en vendre des tickets car il sait bien colorer les ingrédients pour mettre en valeur ses histoires abracadabrantes.

Même si Delisle roule sa bosse depuis plus d’une dizaine d'années, c’est vraiment à travers son premier spectacle solo que vous serez en mesure d’apprécier au plus haut point sa fougue et son talent d’humoriste.

Si vous me posez la question à savoir si les comiques sont en voie d’instinction? Je vous dirai au contraire que la relève en humour est de gros calibre.

Première partie

Nick Audet avait la tâche de réchauffer le public et il a réussi avec brio. Un humoriste de la relève à surveiller!

 Simon Delisle sillonnera les routes du Québec pour présenter Invincible

Pour connaître toutes les dates.

www.simondelisle.ca

Lyne laRoche




Cathy Gauthier - 27 avril 2022

Cathy Gauthier nous revient en forme et en force

Ce soir à la salle Albert Rousseau avait lieu la première médiatique du tout nouveau one-woman show de l’humoriste Cathy Gauthier.

Ce quatrième show intitulé Classique porte bien son nom car on retrouve la tornade blonde qu’on a tant aimé au début de sa carrière. Même si elle a fait une pause de cinq ans afin de s’occuper de sa famille, on peut dire qu’elle n’a rien perdu de sa fougue. Elle nous revient en forme plus que jamais en livrant un show plus que su ’a coche.

Dans ce spectacle décapant de 90 minutes, il n’y a aucun filtre et aucun tabou. En plus de ne pas avoir la langue dans sa poche, elle parle fort, elle prend toute la place, elle n’a peur de rien. Authentique plus que jamais, elle aborde l’accouchement, la maternité, la santé mentale, le sexe, la vie de couple, les séances chez sa psy, son anxiété et la masturbation sans pudeur. Ces sujets sont livrés avec beaucoup de mordant, d’autodérision et d’audace. Je l’ai toujours dit, elle sait parfaitement comment défriser une matante.

Dans la plus pure tradition de stand-up, elle livre ses histoires dans la simplicité et l'efficacité. C’est un feu roulant, un plaisir contagieux qui engendre des rires à tout coup. Aucun temps mort!

Classique est selon moi son meilleur spectacle. Elle excelle dans l’art de livrer une ligne un punch et plus souvent qu’autrement elle frôle la limite permise.  Selon votre personnalité, elle vous fera assurément rire timidement ou à gorge déployée. Moi, ca faisait longtemps que je n’avais pas ri comme ça!

Maudit qu’elle nous a manqué!

Allez-y, ne boudez surtout pas votre plaisir!

 Deuxième partie

C’est Silvi Tourigny, connue pour son interprétation de la Carole au col roulé beige qui a assuré la première partie. Drôle et débordante d’énergie, elle a su créer dès son arrivée sur scène une chimie avec le public. Elle a mis avec brio la table à une soirée bidonnante du début à la fin. C’est certain qu'elle a sa place en humour.

Cathy Gauthier sillonnera les routes du Québec pour présenter son nouveau spectacle Classique.

Pour connaître toutes les dates

www.cathygauthier.com

Silvi présentera son spectacle en rodage

www.silvitourigny.ca

Lyne Laroche




Norbourg - 22 avril 2022

Norbourg, un thriller financier pour le grand public

Qui ne se souvient pas du plus gros scandale financier du Québec? L’affaire Norbourg et le nom de Vincent Lacroix, ça vous dit aussi sûrement quelque chose.

Au début des années 2000, plus de 9 000 investisseurs ont été floués Ils pensaient tous que leur argent était placé en sécurité et géré par la Caisse de Dépôt et de Placement. Ils étaient loin de se douter que les fonds avaient été vendus à Norbourg.

Synopsis

L’inspecteur et vérificateur Éric Asselin (Vincent Guillaume Otis) est mandaté pour surveiller les activités de la firme Norbourg. Littéralement fasciné par l’audace de Vincent Lacroix (François Arnaud) l’enquêteur quittera son poste et deviendra son bras droit. Norbourg déjouera alors les enquêtes et vérifications en détournant des centaines de millions de dollars. Mais la fête ne pourra durer éternellement quand l’entreprise sera cernée de toute part.

Écrit par Simon Lavoie et réalisé par Maxime Giroux, Norbourg est basé sur des faits réels, des événements dramatiques qui ont marqué tout le Québec. Il met en vedette Vincent-Guillaume Otis, François Arnaud, Christine Beaulieu, Paul Doucet Alex Godbout, Alexandre Goyette, Jonathan Gagnon et Guy Thauvette.

Vincent-Guillaume Otis et François Arnaud campent leur rôle parfaitement. Christine Beaulieu, dans le rôle d’une agente de la Commission des valeurs mobilières est fantastique. La mise en scène de Maxime Giroux est efficace.

Peut-être vous demandez-vous si en 2022 ce film est encore d’actualité?  Je vous dirai oui, absolument. Aujourd’hui, le monde de la finance se déroule dans le monde virtuel. Les voleurs, les escrocs ne rentrent plus dans votre domicile par effraction, ils ont trouvé d’autre stratagèmes encore plus efficaces et plus vicieux. Aujourd’hui, on entend parler de vol d’identité, de spéculation, de cryptomanie, on entend des histoires d’horreur à tous les jours. On se doit de ne pas faire confiance aveuglément quand il s’agit de nos finances personnelles, nous devons être vigilants.

Un film à voir absolument

Peut-être vous allumera t-il une lumière!

Norbourg est actuellement à l’affiche.

Il a récolté 6 nominations aux prix Iris dont pour le meilleur film

Lyne LaRoche