HOMMAGE À VAN GOGH - 17 septembre 2021

HOMMAGE À VAN GOGH
PAR JEAN GAUDREAU

Admiratif du travail du grand Vincent Van Gogh, le peintre de Québec, Jean Gaudreau a décidé de lui rendre hommage. Il a reproduit 12 toiles du maître, mais à sa façon, si unique soit-elle. Ces toiles seront exposées au Palais Montcalm du 21 septembre au 12 octobre, mais traverseront aussi les années, car elles se retrouveront dans un magnifique livre disponible en librairie partout au Québec dès le 18 septembre. Un hommage unique qui signe le début d'une série à découvrir !
 
Lui-même inspiré par Van Gogh, il était tout à fait naturel pour Jean Gaudreau de témoigner toute son admiration pour l'artiste. Plus jeune, il voulait lui ressembler et peindre comme lui. Aujourd'hui, Gaudreau lui rend hommage par le biais de ces toiles empreintes de sa vision actuelle qui donnent des tableaux vibrants de couleurs qui caractérisent l'œuvre du peintre québécois. Ce travail colossal et si inspirant, l'artiste compte bien le répéter pour plusieurs autres grands peintres qui ont marqué le monde de l'art visuel et la vie de Gaudreau. 
 
Les 12 toiles, qui seront présentées à La Galerie du Palais lors de l'exposition À la rencontre de Vincent, se retrouvent dans le livre Hommage à Van Gogh par Gaudreau publié aux Éditions Sylvain Harvey. Dans cet ouvrage, les œuvres de Gaudreau, magnifiquement illustrées, sont accompagnées de textes rédigés de main de maître par Robert Bernier, spécialiste et auteur de multiples ouvrages sur l'art pictural. Notons aussi la présence de citations de Van Gogh extraites de lettres écrites par l'artiste à son frère Théo. Ces écrits permettent d'encore mieux comprendre l'esprit du peintre.

Avec ce livre et ses toiles, Jean Gaudreau nous offre ici un véritable voyage dans l'univers de Van Gogh. Les lecteurs auront la chance de redécouvrir les œuvres de ce peintre mythique d'une autre façon : celle de Jean Gaudreau. 

https://www.palaismontcalm.ca/

 




L'Anglicane - 17 septembre 2021

Ci-dessus : Oleanna
Ci-dessous 
Omi Mouna (ou ma rencontre fantastique avec mon arrière-grand-mère) et Dans la tête de Proust (Pastiche, collage et fabulations)

TROIS PRODUCTIONS THÉÂTRALES D’EXCEPTION
À DÉCOUVRIR À L’ANGLICANE CET AUTOMNE

Diffusion culturelle de Lévis (DCL) convie le public à L’Anglicane pour vivre trois spectacles d’exception présentés dans le cadre de sa série Théâtre. Le 7 octobre, Raymond Cloutier et Catherine De Léan s’affronteront dans la pièce Oleanna alors que, le 25 novembre, Mohsen El Gharbi retracera l’histoire de sa famille dans Omi Mouna. Le 9 décembre, ce sera au tour de la troupe de Sylvie Moreau de s’attaquer à la pièce acclamée Dans la tête de Proust.

Il va sans dire que DCL vise haut en proposant une programmation théâtrale relevée. Conçues pour satisfaire à la fois les avertis et les nouveaux publics, les pièces présentées cet automne aborderont sans gêne et avec brio les enjeux et thématiques qui animent notre monde contemporain.

Oleanna
7 octobre 2021, à 20 h – L’Anglicane (Lévis)
Extrait vidéo | Détails et billets
Dans cette pièce écrite par David Mamet en 1992, Raymond Cloutier et Catherine De Léan incarneront un éminent universitaire, qui s’apprête à acheter une maison et à être titularisé, et son étudiante, qui juge son enseignement discriminatoire et élitiste. Sur fond de harcèlement sexuel, cette lutte à huis clos propose une réflexion sur l’éducation et les jeux de pouvoir.

Omi Mouna (ou ma rencontre fantastique avec mon arrière-grand-mère)
25 novembre 2021, à 20 h – L’Anglicane (Lévis)
Extrait vidéo | Détails et billets
Inspirée de faits vécus, Omi Mouna est une pièce tragi-comique improvisée chaque soir. Un homme enquête sur la source de la violence subie dans son enfance. Dominé par la peur d’avoir hérité de la brutalité de son père, Mohsen part en Tunisie pour retracer l’histoire de sa famille. Il se retrouve par magie projeté à l’époque où son arrière-grand-mère était une jeune fille, dominée par un mari tyrannique. On peut y lire la longue histoire de la résilience des femmes ou, plus généralement, de la lutte de tout être humain contre l’aliénation qu’il doit subir. Une pièce de Mohsen El Gharbi.

Dans la tête de Proust (Pastiche, collage et fabulations)
7 décembre 2021, à 20 h – L’Anglicane (Lévis)
Extrait vidéo | Détails et billets
Marcel Proust couché dans sa chambre parisienne pendant huit ans pour extirper de son imaginaire sa cathédrale littéraire. Huit ans pour arriver à écrire le mot FIN, puis mourir au bout de son œuvre. Un homme alité dans une chambre à deux murs. Avec lui, surgissant de ses fièvres créatrices, les personnages de sa Recherche du temps perdu qui exhiberont devant nous leurs failles et leur flamboyance pour se faire le reflet d’une société en pleine décadence, celle du début du 20e siècle. L’idée ici n’est pas d’adapter l’œuvre-fleuve, mais d’être les témoins d’un Marcel Proust en train de la rêver, de l’écrire. Une pièce de Sylvie Moreau.
 

BILLETS EN VENTE MAINTENANT
langlicane.com • 418 838-6000

ABONNEZ-VOUS!
15 % de rabais 
à l’achat des 3 spectacles de la série
OU
10 % de rabais à l’achat de 3 spectacles de la programmation
15 % de rabais à l’achat de 4 spectacles de la programmation
Tarifs étudiants disponibles
 

À PROPOS DE DIFFUSION CULTURELLE DE LÉVIS
Rappelons que Diffusion culturelle de Lévis est un diffuseur en arts de la scène et en arts visuels qui anime L’Anglicane et le Centre d'exposition Louise-Carrier depuis 1978. L’organisme stimule la vitalité culturelle de sa communauté en offrant aux populations locales et régionales de tous âges des spectacles, expositions et activités de sensibilisation professionnels de haute qualité. Ces manifestations culturelles reflètent principalement la diversité créatrice québécoise et lévisienne et sont des occasions d’interactions uniques entre les artistes et leurs publics.




Tantôt, demain peut-être - 13 septembre 2021

THÉÂTRE TÉLÉPHONIQUE POUR UN SPECTATEUR À LA FOIS

TANTÔT, DEMAIN PEUT-ÊTRE 

Après un beau succès en 2020, la création engagée de Marie Ayotte, Tantôt, demain peut-être, sera présentée pour la dernière fois du 14 septembre au 17 octobre 2021. Théâtre Déchaînés, dont le mandat est de proposer du théâtre d’implication de spectateurs éthique et accessible, offre avec cette pièce une expérience participative, interprétée pour un spectateur à la fois, en direct et au téléphone, telle une conversation. Au bout du fil, Hélène, une mère à la voix douce, vogue de souvenir en souvenir, à l’abri dans son jardin.

Le spectateur, quant à lui, peut participer au gré de ses envies, que ce soit en posant les questions qui lui viennent à l’esprit ou en choisissant de simplement écouter. Chaque représentation est unique, adaptée au spectateur et dans le respect total des préférences de chacun.

Fruit de trois ans de recherches documentaires, la pièce se veut un dialogue empreint de bienveillance à propos d’un des plus grands tabous qu’il nous reste en tant que société : ces femmes qui détestent le quotidien de la maternité, malgré l’amour inconditionnel porté à leur enfant. Un dollar par billet vendu sera remis à la Fondation Mères avec pouvoir, un organisme à but non lucratif, visant à favoriser l’autonomie et l’intégration sociale et professionnelle de femmes cheffes de familles monoparentales à revenu modeste et avec enfants, de la naissance à cinq ans.

Dans les mots de Marie Ayotte, autrice et directrice de Théâtre Déchaînés : « Tantôt, demain peut-être a été écrite et mise en scène spécifiquement pour convenir au médium téléphonique. J’ai commencé ce projet par amour, voulant savoir comment aider une amie vivant le déchirement qui vient avec le fait d’aimer son enfant inconditionnellement tout en détestant le quotidien de la maternité, ainsi que la honte profonde de vivre avec ces sentiments; je me suis mise alors à effectuer des recherches pour mieux comprendre le sujet. Trop peu de gens prennent conscience des nombreuses nuances de cette réalité sans aller d’emblée au jugement. Avec ce projet, on peut utiliser le théâtre au téléphone comme un outil social d’écoute et de discussion sans tabou, et inviter le spectateur à participer tout en respectant ses limites personnelles. » 

Les nouvelles représentations de cette pièce, qui sont rendues possibles grâce à l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, auront lieu en même temps que la production de la version anglophone de la pièce, Soon, Tomorrow Maybe.

À propos de Théâtre Déchaînés

Théâtre Déchaînés est une compagnie montréalaise de production et de diffusion de théâtre participatif. Nous nous spécialisons dans l’implication éthique des spectateurs et les diverses interactions possibles entre œuvre et public au théâtre, afin d’ouvrir dialogue respectueux sur des réalités humaines trop souvent ignorées. 

Cette volonté se doit d’inclure les spectateurs qui ne peuvent se déplacer dans les salles traditionnelles, ainsi que les artistes fréquemment exclus pour des raisons de santé physique ou psychologique. C’est dans cette optique que nous préparons nos œuvres en préconisant des méthodes de création et des médiums de diffusion plus facilement accessibles à tous, à travers notre programme Accessibilité-Théâtre. 

Tantôt, demain peut-être

Du 14 septembre au 17 octobre 2021

Texte et mise en scène : Marie Ayotte

Jeu : Andrée-Anne Giguère, Émilie Gilbert ou Sounia Balha

Graphisme : China Marsot-Wood

 Billetterie

Billets en quantité limitée

32 $

http//www.theatredechaines.com/billetterie-tdp

*1 $ par billet vendu sera remis à l’organisme à la Fondation Mères avec pouvoir




Le polygraphe - 06 septembre 2021


LE POLYGRAPHE
PRÉSENTÉ POUR LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS SA CRÉATION
Québec, lundi 6 septembre 2021 – Jamais présentée depuis sa création, la mythique pièce Le polygraphe prendra l’affiche au Théâtre La Bordée du 14 septembre au 9 octobre 2021. Mise en scène par Martin Genest, la pièce écrite par Marie Brassard et Robert Lepage force le public à se questionner : A-t-on le droit de tout faire pour trouver la vérité? Le public aura la chance d’assister à cette pièce dans la salle ou directement sur la scène, une première pour le théâtre. 
 
La production a tout d’un film policier avec meurtre et recherche de coupable à la clé, mais pourtant… c’est dans un véritable labyrinthe philosophique qu’ils nous entraînent, un jeu de miroirs infernal où le vrai et le faux nous éblouissent pour mieux cacher la réalité. Les comédiens sur scène sont Michel Nadeau, Mary-Lee Picknell et Steven Lee Potvin. 

“J’ai vu Le polygraphe lors de sa création à la fin des années 80. Le spectacle m’avait fait une très forte impression et j’en ai toujours gardé un vif souvenir. (...) D’où l’idée de le reprendre aujourd’hui” explique Michel Nadeau. “Et reprendre un spectacle conçu et monté par des artistes tels que Marie Brassard et Robert Lepage relève un peu de la folie! Le défi est énorme. (…) La salle de La Bordée sera transformée comme vous ne l’avez jamais vue afin de vous offrir une représentation hors-norme pour une pièce hors-norme” conclut-il.  

Le polygraphe est un spectacle unique. La mise en scène a été réfléchie en mode bi-frontal, c’est-à-dire qu’il y aura des spectateurs dans la salle ET sur la scène. Une première du genre à La Bordée. “Depuis mes premières mises en scène, je cherche, en brisant le quatrième mur, à établir une relation entre le spectacle et les spectateurs en lien avec les thèmes et les émotions abordés dans la pièce. Cette fois-ci, un mur vous sépare. De chaque côté, on ne vous raconte pas tout à fait la même histoire… Il représente deux mondes, celui de la vérité et du mensonge, les deux parties de notre cerveau, la dualité intérieure” raconte le metteur en scène Martin Genest. 

LA PIÈCE 
Une jeune femme est assassinée. Son ami François est le dernier à l’avoir vue vivante. Les policiers le soupçonnent fortement. Malgré le test du polygraphe, il n’est pas innocenté. La pression se fait de plus en plus forte sur lui, au point où il se met à douter de sa propre innocence, de sa propre raison, de son identité. 

“Mais j’aime à penser qu’elles peuvent signifier (…) une vérité qui en cache une autre, qui en cache une autre et une autre…” 

NOUVEAUTÉS 
Pour la toute première fois, une première partie accompagnera la pièce principale. 
Le projet MAJORITÉ 2070, de l’auteur et metteur en scène Samuel Corbeil, rassemble la vision de jeunes adultes de 18 à 20 ans de leur monde en 2070. À partir de ces entretiens, il a écrit cinq courtes scènes d’anticipation d’environ sept minutes qui seront jouées avant chacune de nos productions par des comédiens et comédiennes d’expérience qui incarneront ces mêmes jeunes adultes dans un futur lointain. 
La première raconte l’histoire de Thomas qui se familiarise avec EMMA, son nouveau système d’intelligence artificielle, qui lui demande de raconter un souvenir.

TARIFICATION
La pièce est offerte au coût de 42$. Étant donné l’incertitude qui plane toujours pour la prochaine saison, nous n'offrons pas d’abonnement, par contre, nos abonnés des dernières saisons peuvent demander le tarif préférentiel (32$) qui leur est réservé. Ce tarif n’est pas disponible en ligne, il faudra appeler notre personnel à la billetterie pour l’obtenir. Une captation de la pièce Le polygraphe sera également offerte du mardi 2 novembre 2021 au mardi 2 mai 2022 au coût de 20$. Il est possible de réserver une place sur scène ou en salle. Tous les détails sur notre site web. 

MESURES COVID
Veuillez noter que le passeport vaccinal sera demandé à votre arrivée au théâtre. Merci d’avoir avec vous une pièce d’identité avec photo ainsi qu’un couvre-visage. Toutes les mesures mises en place à La Bordée sont détaillées ici.

LA BORDÉE
Pôle majeur de la création théâtrale à Québec depuis 1976, La Bordée est un organisme à but non lucratif situé en plein cœur du centre artistique de Québec, le quartier St-Roch. La Bordée produit et diffuse des textes forts et signifiants du répertoire mondial, de la dramaturgie québécoise et contemporaine, qui résonnent auprès du grand public. Le théâtre de création y occupe une grande place. La Bordée est également un lieu d’accueil pour la diffusion du théâtre québécois et d’ailleurs, et pour la tenue de manifestations culturelles de toutes sortes.

La Bordée tient à remercier Québecor à titre de partenaire présentateur de la saison 21-22.
 

Voici la bande annonce de la pièce Le polygraphe


ANNEXE 
 

1 - LE POLYGRAPHE (drame)
DATES : 14 septembre au 9 octobre 2021
DURÉE : 1h30
Extrait : Mais j’aime à penser qu’elles peuvent signifier (…) une vérité qui en cache une autre, qui en cache une autre et une autre… 
Résumé : 
Une jeune femme est assassinée. Son ami François est le dernier à l’avoir vue vivante. Les policiers le soupçonnent fortement. Malgré le test du polygraphe, il n’est pas innocenté. La pression se fait de plus en plus forte sur lui, au point où il se met à douter de sa propre innocence, de sa propre raison, de son identité. A-t-on le droit de tout faire pour trouver la vérité?

TEXTE : Marie Brassard et Robert Lepage
MISE EN SCÈNE : Martin Genest
ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE : Émile Beauchemin
DISTRIBUTION : Michel Nadeau, Mary-Lee Picknell-Tremblay et Steven Lee Potvin    

CONCEPTEURS
Décor : Jean-François Labbé
Arts numériques : Herman Kolgen    
Costumes : Jeanne Huguenin        
Musique originale  : Yves Dubois    
Éclairages : Laurent Routhier
Construction des décors : Conception Alain Gagné et Jean-François Labbé
Gréage : Patrice Dubé
Coiffure : Andréa Sraysse
Maquillage : Béatrice Lecomte-Rousseau
Habilleuse : Géraldine Rondeau
Direction de production : Félix Bernier-Guimont
Direction technique : Nadine Delisle et Gaston Lévesque 
Régie générale : Samuel Sérandour
Régie de plateau : Abel Longuépée
Régie plateau vidéo : Étienne D'Anjou
Sonorisateur : Nicolas Désy

Remerciements à :
Raphaël Posadas, Productions Recto-Verso, Keven Dubois, Pierre-Olivier Fréchette-Martin, Carrefour international de théâtre, Le Trident, Raphaël Dubé et François Leclerc. 
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube



La Bordée - 02 septembre 2021

POUR LA PREMIÈRE FOIS À LA BORDÉE

Être Norvégien sous forme de 5 à 7!

La Bordée innove dans le paysage théâtral de Québec en présentant de courtes pièces en formule 5 à 7. Être Norvégien est la première pièce à prendre l’affiche pour la saison 2021-2022. Elle sera présentée dans la salle de répétition du théâtre, la salle Jean-Jacqui Boutet, dès 17h30, du lundi 30 août au vendredi 10 septembre. 
 
Inspirés du concept écossais A play, a pie and a pint, amené au Québec grâce au Théâtre de la Manufacture, Les 5 à 7 de La Bordée vous proposent, pour la modique somme de 20$, une pièce de 45 à 60 minutes avec une consommation et un goûter léger. La salle Jean-Jacqui Boutet, normalement utilisée pour les répétitions et accessible uniquement aux équipes des productions, donnera aux amateurs de théâtre l’occasion de vivre une expérience différente et plus intime puisqu’il n’y a qu’une cinquantaine de places disponibles par représentation.
 
“Nous espérons aussi permettre aux travailleurs et habitants du quartier de pouvoir prendre une pause avant le retour à la maison”, explique Michel Nadeau, directeur artistique du théâtre. “Nous voulons rendre le théâtre accessible à tous. Juste après le travail, aller prendre un verre et manger un morceau entre amis en assistant à une pièce de théâtre de qualité, c’est une formule qui permet à plusieurs d’essayer le théâtre de manière abordable et de peut-être y prendre goût! ” 
 
Être Norvégien est une comédie rafraîchissante, alliant humour et réflexion. C’est un feel good show qui rappelle de prendre son temps, d’apprécier le moment présent, de se connecter à l’autre. Une notion particulièrement pertinente après l’année que nous venons tous de traverser,” mentionne Marc-André Thibault, metteur en scène de la production. C’est le dramaturge écossais David Greig qui est l’auteur de la pièce (et notamment l'auteur de MidsummerYellow moon et Les Événements,) et c’est Marc-André qui en signe la traduction et l’adaptation.
 
RÉSUMÉ 
Au contact de Lisa qu’il a rencontrée dans un bar, Sean, fraîchement sorti de prison, pense trouver un nouveau souffle à sa vie, une seconde chance. Mais, rapidement, les origines « norvégiennes » de Lisa prennent beaucoup trop de place dans la conversation. S’ensuit une escalade de quiproquos drôles et « malaisants » qui vont confronter les deux protagonistes dans leur identité.
 
PROCHAINE PRODUCTION 
Jamais reprise au Québec depuis sa création, Le polygraphe de Marie Brassard et Robert Lepage a tout d’un film policier avec meurtre et recherche de coupable à la clé, mais pourtant… c’est dans un véritable labyrinthe philosophique qu’ils nous entraînent, un jeu de miroirs infernal où le vrai et le faux nous éblouissent pour mieux cacher la réalité. Elle prendra l’affiche le 14 septembre jusqu’au 9 octobre dans la salle de spectacle. À noter que le nombre de places disponibles a augmenté à 237 par représentation. Il s’agit aussi de la première pièce de la saison qui sera présentée avec une première partie dans le cadre de Majorité 2070, mettant en vedette Jack Robitaille. 
Pour réserver, consulter la page de la pièce
 
MESURES COVID POUR LA GRANDE SALLE

  • Le nombre de sièges sera limité (247 au lieu de 350).
  • Il n’y aura pas de service de bar. (Vous pouvez amener notre propre bouteille d’eau.)
  • La désinfection des mains sera obligatoire à l’entrée du Théâtre.
  • Il y aura une distanciation d’un siège entre les sièges occupés.
  • Une distanciation de 2 mètres et l’usage d’un masque devront être respectés lors des déplacements, et ce, jusqu’à ce que les gens soient assis dans le siège qui leur est assigné.
  • Le couvre-visage devra être porté lors des déplacements.
  • Vous devrez attendre les consignes du personnel d’accueil avant de quitter votre siège

 
LA BORDÉE
Pôle majeur de la création théâtrale à Québec depuis 1976, La Bordée est un organisme à but non lucratif situé en plein cœur du centre artistique de Québec, le quartier St-Roch. La Bordée produit et diffuse des textes forts et signifiants du répertoire mondial, de la dramaturgie québécoise et contemporaine, qui résonnent auprès du grand public. Le théâtre de création y occupe une grande place. La Bordée est également un lieu d’accueil pour la diffusion du théâtre québécois et d’ailleurs, et pour la tenue de manifestations culturelles de toutes sortes.
 
La Bordée tient à remercier Québecor à titre de partenaire présentateur de la saison 21-22.